Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00270
Titre critique breton : Santez Anastaz
Titre critique français : Sainte Anastase
Titre critique anglais : Saint Anastase
Résumé :
Née au château de Coatmeur. Promise par son père en mariage à un cousin, le comte Arthur. Elle refuse ne voulant se consacrer qu’à Jésus. Enfermée dans une tour, elle est délivrée par sainte Bidar, sa mère, qui la cache dans une grotte.
Arthur, furieux, déclare la guerre à son père qui, lui-même, après avoir trouvé sa fille, lui tranche le cou dans sa colère.
Le comte Arthur en meurt à la nouvelle et est transporté chez son père au manoir de Penhoat. Le seigneur de Coatmeur quitte le pays.

Thèmes : Vies de saints
Note :
[de F. Duine] : Sainte de l’église universelle, cette martyre, chère à l’église de Rome, s’est vue implantée en Bretagne et transformée en demoiselle de Landivisiau par la tradition populaire.
Le chant exhorte les pélerins à venir à la fontaine nouvelle et parle des miracles opérés par la sainte depuis 300 ans. La fontaine actuelle est datée de 1803.

Versions (1 version, 1 occurrence )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook