Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00303
Titre critique breton : Sant Kado
Titre critique français : Saint Cado
Titre critique anglais : Saint Cado
Résumé :
Cado est né à Ragoustant et appelé Raourach. Il était le fils de Laurence Constance, fille d’un grand roi d’Irlande. Ses parents étaient païens, mais un ermite le baptisa.
Devant ses miracles, il fut appelé sorcier mais ceux qui allèrent à l’ermitage pour le tuer eurent les membres paralysés. Une prière de Cado les guérit.
Refusant de commander les armées de son père, il alla dans un désert.
Saint Cado fit construire un pont sur un bras de mer appelé la rivière d’Estez (Etel). Douze ans, il resta là à ressusciter les morts.
Puis la ville fut prise par l’armée des païens et Cado fut traversé par une lance. Enterré, il fit encore plus de miracles que de son vivant.

Thèmes : Vies de saints
Note :
Cado était fils de Gundleins, roi de Clamorgan, et de Gladuse, fille de Brachan. Cado fit sept fois le pèlerinage de Rome et trois fois celui de Jérusalem. Fondateur de Lancarvan (au pays de Galles) et de Belz (Morbihan). Il mourut martyrisé, en Italie, le 24 janvier 543.

Versions (1 version, 3 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook