Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00396
Titre critique breton : Pennherez Penn an Nec’h o klask ur pried
Titre critique français : L’héritière de Penanec’h qui cherche un mari
Titre critique anglais : The heiress of Penanec’h looking for a husband
Résumé :
Le pire que j’ai fait fut de coucher avec un moine. On m’appelait la moinesse.
J’allais à Paris saluer le roi Louis. Le pavé tremblait à mon arrivée. – « Je suis l’héritière de Penanec’h cherchant qui m’épousera; à moins que ce ne soit vous, mon roi, ou votre fils le dauphin ».
Le roi dit à son palefrenier : – « Va me chercher plume et papier pour écrire à mon fils le dauphin d’épouser l’héritière de Penanec’h. Il sera roi dans le palais ».
– « Ma mère, les propositions de mon père sont-elles bonnes ? ». – « Quand j’aurai vu le parti, je te dirai si la fille me plaît ».
Dix-huit aunes de toile noire pour faire un bonnet pour cacher les cornes du dauphin; encore disait-il que sa grande corne est restée dehors.

Thèmes : Épisodes ; Aventures, galanteries, débauches ; Les cocus

Versions (2 versions, 4 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook