Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-02235
Titre critique breton : War daou zen yaouank en em gare
Titre critique français : Sur deux jeunes gens qui s’aimaient
Titre critique anglais : On two young people who loved each other
Résumé :
Si j’avais reçu le génie en partage j’aurais été éloquent, mais Dieu me console car l’écriture dit que ceux qui sont bas d’esprit seront couronnés dans le palais de la Trinité.
Le jeune homme va chez sa douce pour lui parler de son amour. Elle ne lui souhaite ni contrariété ni douleur mais lui fait savoir que dans le jardin des mauvaises langues un bouquet perfide a été présenté à ses parents : il ne lui est plus permis de marcher à ses côtés.
St Jean, St Grégoire, St Jérôme, St Louis et l’ange Raphaël condamnent les mauvaises langues.
Le jeune homme fait ses adieux mais la jeune fille le retient.
– « Vous avez su gagner mon cœur, si vous m’abandonnez je demande la mort. »
– « J’ai pris dans mes lacets une charmante colombe et lui ai coupé les ailes pour empêcher qu’elle s’envole. Si le maitre de ma colombe venait à me la réclamer je la rendrai aussitôt à la liberté. »
Composé par un jeune homme de Plouzélambre pour une jeune fille de Tréduder.

Thèmes : Autres refus des parents ; Séparation

Études

Versions (3 versions, 7 occurrences )

Renvois Feuilles Volantes



Retour à la recherche
Contact Page Facebook