Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-02502
Titre critique breton : Ar Republik a zegas gwelladennoù
Titre critique français : La République apporte le progrès
Titre critique anglais : The Republic brings progress
Résumé :
Autrefois pour retourner la terre il n’y avait que la charrue en bois difficile à manier à deux. Maintenant avec le brabant un solide gaillard peut retourner la terre tout seul.
Autrefois pour couper l’orge, il n’y avait que la faucille, maintenant sont arrivées les faucheuses.
Autrefois pour battre il n’y avait que le fléau, maintenant il y a des machines qui ramassent et mettent le grain en sac. Il y a encore des gens qui critiquent la République, pourtant la vie du paysan est plus facile, même s’il lui faut encore travailler. Il mange mieux et n’est plus obligé de faire carême.
Pour cela nous disons : Vive le République et le feu dans le cul du riche !

Thèmes : Désordre sociétal, changement de la société

Versions (1 version, 1 occurrence )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook