Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-02732
Titre critique breton : Disac’hadur pont Orjal e Angers (16-4-1850)
Titre critique français : Effondrement du pont Orjal à Angers (16-4-1850)
Titre critique anglais : Collapse of the Orjal bridge in Angers (16-4-1850)
Résumé :
À Angers, tous venaient pour voir passer le 13e bataillon du 11e léger. Il fallait passer le grand pont Orjal. Il pleuvait et ventait très fort, la rivière était en furie. Sitôt passée la musique, le pont s’est effondré entraînant les soldats à une mort certaine et dans le plus grand désordre.
Les habitants d’Angers ont essayé de porter secours, les bateliers en ont sauvés certains. On compte environ 300 noyés ! Pensez à la douleur des familles ! Il y eut de belles actions de courage [Liste des hommes courageux qui ont sauvé des malheureux au péril de leur vie].
Le 18, on enterrait 180 soldats en présence de nombreux prêtres, des autorités (président et ministre) ; et il y a encore 160 blessés à l’hôpital et tous les morts ne sont pas encore retrouvés.
Disons un De profondis.

Thèmes : Accidents, drames, incendies, noyades, suicides
Note :
Composition de A. Lédan.

Études

Versions (1 version, 3 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook