Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Interprète :

Référence : D-01065
Nom : LE PARC
Prénom : Louis
Lieu associé : Pommerit-Jaudy (Peurid-ar-Roc’h)
Métier : Abbé
Notice :
TROADEG Ifig, Carnets de route, p. 25 : Louis Le Parc (né vers 1915-20) était originaire de Louargat. Il était curé à Pommerit-Jaudy quand je l’ai rencontré. Personnage attachant, très bon bretonnant, il n’était pas spécialement « strikt », comme on dit ! Quand je l’ai rencontré un jour d’octobre 1981, il venait de s’entailler le doigt avec une faucille. Cela n’avait pas entamé sa bonne humeur. Il m’avait récité une série de poèmes en breton et parlé de Tadig Kozh (ce prêtre de Bégard qui s’y entendait pour tenir tête au diable dans la chapelle de St Hervé sur le Menez Bré avait inspiré de nombreuses histoires à Anatole Le Braz). Il m’avait aussi chanté « Ar dervenn », « Ar skleur » (une chanson de Dir-na- Dor) et le savoureux « Ar frioù lous ».

Liste des chants recensés pour cet interprète : (0 chant)

Titre critique breton Titre critique français Titre critique anglais

Aucun chant recensé pour cet interprète.



Retour à la recherche
Contact Page Facebook