Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00082
Titre critique breton : Kanvoù an dezertour
Titre critique français : La complainte du réfractaire
Titre critique anglais : The lament of the resistant
Résumé :
Nous ne voyons qu’angoisse et tristesse, quand sera le moment où nous serons tranquilles dans le royaume ?
Quelle douleur dans la ferme dénoncée, avec les gendarmes de la cave au grenier. Un maudit dénonciateur ajoute à nos peines qui vend un déserteur pour un écu ou deux.
En perdant les Bourbons, nous avons perdu le bonheur, l’honneur et la liberté. Il n’est plus de société, nous sommes tous en danger, il n’y a plus que des hommes sans conscience.

Thèmes : Contestations armées, révoltes, émeutes
Note :
Notes historiques [de F. Cadic] : La génération de 1830, élevée par les combattants de la grande Chouannerie, refusait un service militaire qui les éloignait sept ans de chez eux, d’autant qu’aucune guerre ne réclamait un tel engagement.
De désertions en persécutions, réfractaires et gendarmes s’opposaient, les premiers soutenus par des familles et des fermes dévouées, les seconds renseignés par des délateurs avides de quelques écus.

Versions (2 versions, 5 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook