Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00139
Titre critique breton : Peder maleur
Titre critique français : Les quatre malheurs
Titre critique anglais : The four misfortunes
Résumé :
Apprenez, Bretons, quatre malheurs pitoyables : le père, la mère ont été noyés, les enfants tués.
Un homme, l’an passé, se mit à saigner un porc qu’il engraissait. Un enfant de 8 ou 9 ans, qui l’avait vu faire, prit un couteau et imagina de tuer son frère. Puis il annonça son crime à son père.
Des sanglots dans le cœur, des larmes dans les yeux, ce dernier le tua avec une grande bêche et le noya dans son sang.
Puis il décida de se noyer en mer.
En rentrant à la maison, sa femme s’évanouit devant le spectacle. Elle courut derrière son mari pour connaître la cause de ce drame et le vit en train de se noyer. Elle le suivit pour le soutenir mais tous deux furent noyés.
Pères et mères, ne donnez pas trop de liberté à vos enfants. Par le feu ou de bien des façons, rare s’il n’arrive pas de malheur si les parents ne restent à les surveiller.

Thèmes : Accidents, drames, incendies, noyades, suicides

Versions (1 version, 4 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook