Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00312
Titre critique breton : Santez Nolwenn
Titre critique français : Sainte Noyale
Titre critique anglais : Saint Noyale
Résumé :
Quittant la maison de ses parents, elle s’embarque avec sa nourrice sur une feuille de hêtre lui servant de navire, sous la conduite de Dieu.
Arrivée sur la côte de Vannes, elle rencontre à Bignan un tyran qui lui propose de l’épouser. Furieux de son refus, il la décapite.
– « Vous voilà décapitée. Il tenait à vous de ne pas l’être ». – « La volonté de Dieu est faite. La vôtre ne l’est pas ».
Prenant sa tête entre ses mains, elle marche, accompagnée de sa nourrice, jusqu’au lieu de sa sépulture. Elle traverse des pays où elle ne veut rester devant la méchanceté des gens.
Dans un vallon, trois gouttes de sang tombent de son cou et font naître trois fontaines.
Puis elle demande à Jego d’atteler une charretée de pierres : – « Là où elles tomberont sera dressée ma chapelle ».

Thèmes : Vies de saints
Note :
Sainte Noyale aurait quitté la Bretagne insulaire au Ve ou VIe siècle.

Versions (1 version, 3 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook