Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00315
Titre critique breton : Sant Rivalan
Titre critique français : Saint Rivalain
Titre critique anglais : Saint Rivalain
Résumé :
Écoutez, laboureurs, l’histoire de trois saints venus de Rome à Melrand, dans un coffre doré.
Ils descendirent au bord d’un marais obscur entre Lande-Georges et Bois-Buman, où ne frappent ni soleil ni lune.
Le tonnerre roulait et les humains croyaient arrivé le jour du Jugement dernier... ...
Près de la Sarre, près Bois-Buman, sous le rocher de saint Rivalain se trouve ce trésor-là.
Son ermitage est dans un marais obscur et froid, ouvert aux vents, mais le saint y prie en tout temps, agenouillé sur la pierre.

Thèmes : Vies de saints
Note :
Incomplet.

[de F. Cadic] : Saint inconnu de l’histoire et guère honoré qu’à Melrand. Sa caverne se trouve presque au confluent de la Sarre et du Blavet.
Les deux autres saints mentionnés dans le chant seraient peut-être saint Gildas et saint Bieuzy dont les chapelles sont voisines.

Versions (1 version, 2 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook