Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00329
Titre critique breton : Marv Guillaume Lecourt, gward manati Gras
Titre critique français : La mort de Guillaume Lecourt, gardien de Notre-Dame de Grâces
Titre critique anglais : The death of Guillaume Lecourt, guardian of Notre-Dame de Grâces
Résumé :
Près de Guingamp, au couvent de Grâces, est arrivé un malheur. Le gardien a été tué par deux moines bandits, les pères Louis et Francez.
Après avoir longtemps hésité, le gardien ouvre et a aussitôt perdu la vue. Les cloches se mirent à sonner le glas. – « Monte vite et si quelqu’un sonne les cloches, plante une dague dans son cœur ».
Mais nul ne les actionnait sinon la Vierge et son Fils.
Puis ils sont partis à Morlaix, ont acheté chacun un habit neuf, et demandé au passeur de les transporter de l’autre côté. Comme ils approchaient du bateau, la mer prenait la couleur du sang.
– « Quel forfait avez-vous commis ? ». – « Nous avons tué le gardien de Grâces ».
Ils ont été pris et pendus.

Thèmes : Autres crimes ; Miracles, apparitions
Note :
[de Milin] : Complainte sur la mort violente du P. Guillaume Lecourt, gardien des Cordeliers du monastère de Notre Dame de Grâces, près Guingamp.

Études

Versions (3 versions, 11 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook