Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00875
Titre critique breton : Remed an amourouz klañv
Titre critique français : Le remède de l’amoureux malade
Titre critique anglais : The remedy of the sick lover
Résumé :
Les sages disent qu’il est bon de corriger la nature, de ne donner sa tendresse qu’avec mesure. Tendresse chaude avec le temps se refroidit. Avec la tendresse il y a plaisirs, avec les biens il y a reproches.
Ma maîtresse est belle, joues roses, yeux bleus, ses yeux sont clairs comme l’eau dans un verre. Son front est comme une demi-lune. Amour de fille est chose exquise !
Quand je serai gravement malade, si ma douce ne me rend la santé, je n’ai pas besoin d’autre remède. Elle me tirera de peine et d’ennui, de chagrin et de mélancolie.

Thèmes : Rêveries du jeune homme, description de la maîtresse

Études

Versions (1 version, 5 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook