Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00909
Titre critique breton : Gwelloc’h karantez eget madoù
Titre critique français : Plutôt l’amour que les biens
Titre critique anglais : Rather have love than goods
Résumé :
Aliette le Palafré, la plus jolie fille qui soit.
– « Mon valet, va pour moi lui porter une lettre ».
– « Dites à votre maître que je suis mariée ».
– « Bonjour à vous, Aliette, je me suis bien gardé de croire à cette nouvelle ».
– « Tout le monde n’a pas ce qu’il désire ».
– « J’ai dix-huit moulins sur une rivière, cinq cents écus de rente. Tout vous appartiendra si vous consentez ».
– « Messire, votre père fera esclandre. Vous êtes issu de haute race ». – « Placez votre main dans la mienne que nous allions tous deux nous fiancer ».

Thèmes : Demandes en mariage acceptées, organisées ; L’amour vainqueur malgré les oppositions diverses

Versions (1 version, 2 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook