Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01061
Titre critique breton : Peñse an daou zen yaouank
Titre critique français : Le naufrage des deux amants à Toulon
Titre critique anglais : The sinking of two lovers in Toulon
Résumé :
Au jardin de Jubern, il y a de l’aubépine blanche. Un rossignol y chante : – « Adieu, jeune fille, il me faut partir à l’armée ».
– « Venez, jeune fille, vous promener, je vous paierai un tablier ». – « Non pas, matelot, après, je serai refusée ».
– « Vous ne le serez pas. Le roi de la guerre vous a demandée ».
Ils n’étaient pas à mi-chemin de Toulon que le navire était coulé. – « Adieu, matelot, nous sommes perdus ». – « Non pas, dans un canot nous serons sauvés. Le roi de France a des vaisseaux capables de nous conduire sur la grande mer ».

Thèmes : Badinages, hésitations ; À l’armée

Versions (4 versions, 6 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook