Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01166
Titre critique breton : Malloz a-enep ar c’habiten toueller
Titre critique français : La malédiction contre le capitaine trompeur
Titre critique anglais : The curse against the deceiving captain
Résumé :
Fantig L’Abbé, du pays de Tréguier, belle comme la fleur de poirier, a eu un fils d’un marchand de Rouen.
– « Amarrez la chaloupe que j’aille porter des nouveautés à Fantig L’Abbé ».
– « Je suis pourvue de nourriture et vêtements, mais non d’honneur à cause de vous, marchand ». – « J’aime mieux perdre la vie que d’épouser Fantig L’Abbé ».
– « Ma malédiction sur toi, et celle de Dieu aussi ».
Sitôt parti, dans la mer il est tombé. – « Madame Marie de Folgoat ! Faites un miracle, j’épouserai Fantig L’Abbé ». Il n’avait pas fini de parler qu’il fut élevé sur l’eau et a épousé Fantig L’Abbé.

Thèmes : Miracles, apparitions ; L’amour vainqueur malgré les oppositions diverses ; La jalousie, les promesses oubliées ; Les filles trompées, déshonorées

Versions (3 versions, 4 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook