Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-02136
Titre critique breton : Me a glev ma dous o c’hwitellat
Titre critique français : J’entends mon bien-aimé siffler
Titre critique anglais : I hear my beloved whistle
Résumé :
« J’entends mon bien-aimé siffler, oh, j’aimerais être à ses côtés. – Passé l’été, voici l’hiver, je ne suis pas allé aux pardons. J’irai au Folgoat me confesser et communier. En route, je rencontrai Naig Donval : « Autrefois vous m’attendiez en épluchant pomme ou poire ». – Ce temps est passé. Vos parents m’ont si peu estimée que je n’en puis plus ». Je vois ma douce sur le mur du Folgoat, habit couleur de sang : « Au nom de Dieu, descends de là ! ». Mais je n’avais pas fini de parler qu’elle s’était jeté tête la première… ».

Thèmes : Accidents, drames, incendies, noyades, suicides ; Autres refus des parents

Versions (1 version, 1 occurrence )

Renvois Feuilles Volantes



Retour à la recherche
Contact Page Facebook