Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-02195
Titre critique breton : Lenora
Titre critique français : Lénora
Titre critique anglais : Lénora
Résumé :
La guerre est finie, les soldats rentrent avec tambour et trompettes. Au chant joyeux des soldats répond gaiement la bombarde. Lénora attend son amoureux Guillerme, qui ne lui a pas donné signe de vie. Sa mère lui conseille de prier Dieu, mais Lénora blasphème : les prières ne servent à rien, l’eau bénite est impuissante. Elle s’en prend à son créateur. Alors arrive un chevalier. C’est Guillerme qui vient la chercher. Ils filent tous deux sur un cheval noir qui va plus vite que le vent. Ils arrivent à un manoir, une pierre tombale s’ouvre devant eux, l’armure de Guillerme se défait, lui-même n’est plus qu’un squelette tenant un sablier et une faux.
– « Supportez les peines de ce monde sans médire des plus rudes qui vous sont envoyées par Dieu ».

Thèmes : Conversation avec la mort, visite chez les morts ; Retour de l’armée ou de voyage ; Chansons lettrées avec auteur connu
Note :
Adaptation en breton par De Goesbriand de la ballade de Gottfried August Bürger (1747-1794).

Études

Versions (1 version, 5 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook