Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-02200
Titre critique breton : Ar mezvier hag ar penedour
Titre critique français : L’ivrogne et le pénitent
Titre critique anglais : The drunk and the penitent
Résumé :
L’ivrogne apprend à boire, s’incline devant la barrique, mange tout le jour, dort dans la rue …
Le pénitent apprend à prier Dieu, s’incline pour prier, jeûne tous les jours, ne boit que de l’eau, a un lit dur, aime l’âpreté. Le pénitent supplie l’ivrogne de changer de vie, d’avoir peur de la mort. L’ivrogne pense être enterré à la cave au fond d’une barrique et gagner le paradis en étant soul tous les jours.

Thèmes : Conséquences des vices (boissons, tabac, ...) ; Exemples moraux, conseils
Note :
Traduction par A. Lédan du chant « L’ivrogne et le Pénitent », composé avant 1744, par un valenciennois du nom de Jacques François Joseph Hayez.

Comparaison entre versions :
Voir Coirault 10701 (L’ivrogne et le pénitent).

Études

Versions (1 version, 5 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook