Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-02730
Titre critique breton : Chañson ar gwin-ardant, pe ar chigodenn (1819)
Titre critique français : La chanson de l’eau-de-vie ou du tord-boyaux(1819)
Titre critique anglais : Song about apple brandy and rotgut (1819)
Résumé :
Garçons, filles, femmes, veufs, vous n’avez plus d’amour que pour la boisson au point de rouler dans la boue, vendre votre chemise et souvent dormir dehors. L’alcool a fait de nombreuses jeunes filles des femmes ! Dans les foires, les marchands paient de l’eau-de-vie pour faire de bonnes affaires. Quel étonnement de voir des femmes débraillées et sans coiffe !
Au début l’alcool ne servait que pour soigner les plaies mais maintenant une mer d’alcool est consommée en un an, qu’on l’appelle tord-boyaux, eau-de-vie, goutte ou mistigri !

Thèmes : Conséquences des vices (boissons, tabac, ...)

Études

Versions (1 version, 3 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook