Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00340
Titre critique breton : Prosesion kaer Plañwour
Titre critique français : La belle procession de Plœmeur
Titre critique anglais : The beautiful Plœmeur procession
Résumé :
A/ – Dur le cœur qui ne pleurerait devant la famine dont la terre a été frappée cette année. Il n’y avait plus de divertissement ni de plaisir.
Le pauvre allait dormir sans nourriture. La pluie et le vent frappaient même en juillet.
Les Plémorois s’adressèrent à Notre Dame de l’Armor. Jamais personne ne lui a demandé secours qui n’ait été consolé.
Le 9 juillet, ils firent une procession. A leur départ, il faisait grande pluie, mais elle cessa d’un coup.
Depuis lors, il y a temps béni et favorable à toute récolte. Pauvres et affligés, venez à Larmor béni.

B/ [Mélange d’un vœu à Notre Dame de Larmor et procession de 1725]
Notre Dame de Larmor, venez à notre secours, nous vous donnerons chacun une pistole et un cierge.
A peine ces paroles prononcées, le navire revient sur l’eau. Nous attachons sept cierges autour du mat. La Vierge Marie apparut.
… …
La belle procession du bourg de Ploemeur vient à pied à l’Arvor. Au départ, il pleuvait beaucoup. La pluie cessa d’un coup.
… …
Gens de l’Arvor, ouvrez les portes de votre église. Voici les pauvres matelots pieds nus, en chemise, nu-tête, venus vous remercier au retour.

Thèmes : Épidémies, famines ; Miracles, apparitions ; Prières, implorations, dévotion
Note :
Sur la famine de 1725, pour laquelle on trouve aussi un témoignage dans une vie de sainte Geneviève (Henri Lesètre) avec une procession le 5 juillet 1725 pour la cessation des pluies qui menaçaient les récoltes.

Versions (5 versions, 7 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook