Kanaouennoù an hengoun dre gomz e brezhoneg
kavet el levrioù, kelaouennoù ha dornskridoù
Distro d’an enklask

Resisadurioù diwar-benn ar c’han

Dave : M-00422
Titl unvan e brezhoneg : Dilostañ ar wiz
Titl unvan e galleg : Le carnaval de Tréguier
Titl unvan e saozneg : The carnival of Tréguier
Diverradur :
Les journaux disent qu’il y a eu tumulte à Tréguier. Les habitants de Tréguier, réputés comme modèles, se sont déconsidérés en arrachant la queue des porcs.
La truie hurlait devant une foule brutale. « Changez de coutume, mes amis, ou vous serez pire que des sauvages ».
Bourgeois comme nobles se sont couverts de honte pour avoir trouvé plaisir à un jeu si dégradant.

Tem : Gouelioù, kestoù, pardonioù
Notenn :
[de Bourgeois] : Le jeu consistait à attraper une truie dont on avait graissé la queue et la lui arracher. Cette course était présidée par le maire, en écharpe. Selon la chanson qui mentionne Arago, cette coutume était encore en usage vers 1840.

[de Vallée) Chant composé par Yann ar Gwenn, selon Charles Le Goffic, en 1840 à la suite d’un incident héroï-comique : la truie se défendant particulièrement bien, il avait fallu la mettre sous séquestre.

[de Y. Goardou) qui rétablit l’exactitude de certains points. Sa version, plus complète, fait mention de la mort d’Arago en 1853. (Yann ar Gwenn étant mort en 1849 ne peut avoir fait ce chant). Il mentionne la loi Grammont de 1849 : Ne vezo ken, er vro, pelloc’h dic’houget gwaï, dilostet moc’h.
Et il y voit la trace de la plume de l’abbé Yves Jacques Le Gall, né à Ploulec’h en 1819. La tradition familiale lui attribue une autre satire du même type « Goueliou Lanuon », composée en 1882. Cette opinion est renforcée par une série de recoupements et témoignages de Renan, condisciple de l’abbé Le Gall.

Stummoù resis (6 stumm resis, 8 degouezh )



Distro d’an enklask
Darempred Pajenn Facebook