Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00954
Titre critique breton : Eured ar gemenerez hag ar priñs
Titre critique français : Le mariage de la couturière et du prince
Titre critique anglais : The wedding of the dressmaker and the prince
Résumé :
Sur une petite couturière. Près de la chapelle où elle va dire son chapelet, elle rencontre le « roi le dauphin ».
– « Combien gagnez-vous par journée ? Voudriez-vous coudre au palais et faire des chemises au dauphin ? ». – « Je ne couds ni pour prince ni pour princesse mais pour les paysans ».
Le roi le dauphin tombe malade d’amour et exige soit le prêtre pour l’extrémiser soit la couturière pour l’épouser. Acceptation. A mesure qu’elle approchait de l’église, elle était belle comme le lys. A mesure qu’elle approchait de l’autel, elle était belle comme la fleur de poirier, et le roi auprès d’elle.

Thèmes : Demandes en mariage acceptées, organisées ; L’amour vainqueur malgré les oppositions diverses

Versions (2 versions, 5 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook