Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01448
Titre critique breton : Plac’h prizon Gwened
Titre critique français : Les filles de la prison de Vannes
Titre critique anglais : The girls from Vannes prison
Résumé :
A la prison de Vannes, j’ai pleuré en entendant une jeune fille de 18 ans chanter les litanies de la Vierge et de sainte Anne.
Je vois le sénéchal prononcer la sentence : être pendue, puis brisée sur la roue, brûlée. « Mariée jeune et vivant en paix avec mon mari, un clerc est venu m’entraîner au mal. Sous un rocher dans le champ de mon père sont trois innocents. Quand mon époux a vu cela, il s’est mis à boire et m’a dénoncée ».
Le bourreau s’inquiète qu’il n’arrive à la pendre, que la roue se brise, que le feu ne puisse prendre sous elle. – « Il faut aller chercher le mari voir s’il est responsable ». – « Retournons tous deux à la maison pour une nouvelle vie ». – « Non pas, j’irai dans un couvent prier Dieu jour et nuit que nous allions tous deux en paradis ».

Thèmes : Infanticides ; Miracles, apparitions ; Punitions exemplaires, pénitences exceptionnelles
Note :
Chant peu clair et semble un mélange de plusieurs textes différents.

Versions (2 versions, 6 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook