Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01722
Titre critique breton : E tal iliz Kalan
Titre critique français : À côté de l’église de Calan
Titre critique anglais : Next to the church of Calan
Résumé :
Sot le jeune homme qui fait la cour à une maîtresse sans être sûr d’elle.
-« Ne vous souvenez-vous, jeune fille, du pardon de Lanvaudan, nous avons dans la même écuelle bu l’eau de la fontaine et m’aviez donné votre cœur. Hélas ! Vous ne me l’aviez pas donné, mais vous aviez volé le mien. Vous avez joué avec moi comme le fait l’enfant, donnant et reprenant à sa volonté. Jusqu’au jour, jeune fille, où vous m’avez ouvert les yeux, près de l’église de Calan. Vous étiez avec un autre et m’avez jeté un regard que je n’oublierai jamais. Comme un arbre en fleur brûlé par la gelée est mon amour flétri ».

Thèmes : La jalousie, les promesses oubliées

Versions (1 version, 1 occurrence )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook