Songs of oral tradition in the Breton language
in books, reviews and manuscripts
Back to search

Characteristics of the song

Reference: M-00066
Critical Breton title: Merc’hed ar Bregero
Critical French title: Les filles du Brégéro
Critical English title: The girls of Brégéro
Summary:
Les filles de Bregero sont gardées en prison.
Au pardon du Maneguen, le brigadier du Moustoir (Deramon) a perdu la vie.
– « Dites-nous, jeunes filles, qui vous conduisait ce jour-là? ». – « Nous ne les connaissons pas. Nous les avons pris pour des contrebandiers. Nous ne sommes pas peinées d’être en prison ».
On a mené les jeunes filles à Nantes. Elles ne seront pas libres avant d’avoir dénoncé. Les filles de Bregero défendent leur roi et les déserteurs.
– « Venez nous voir souvent car nous ne sommes pas en prison pour de mauvaises actions. Nous sommes plus fidèles à la loi que beaucoup de garçons ».

Themes: Armed disputes, revolts, riots
Note:
Notes historiques [de l’abbé Cadic] : Des jeunes gens, de retour du pardon du Maneguen, s’étaient arrêtés au Bregero dans l’après-midi. Il y avait Perrine Corignan (23 ans), la fille de la maison, Marie Cadoret, la servante (19 ans), et deux enfants.
Deramon arrive, échauffé par la boisson, et met en joue les convives. Rixe. Fuite de Perrine et Marie.
Mises en prison à Pontivy, interrogées les 16 et 29 juillet et 13 août, malgré les questions pressantes, elles ne livrent aucune information.
Perrine Corignan mourut en 1847. Marie Cadoret épousa un tailleur nommé Maugan, du Bâtiment (Rumengol). Les deux Dagorne (Jean Dagorne était fiancé avec Perrine) revinrent après la chute de Louis-Philippe. Soupçonnés d’avoir participé à cette affaire, ils furent arrêtés en août 1848, emprisonnés puis amnistiés.

Comparison between versions:
Brigadier du Moustoir = Deramon = Dermond = Tremon = Duramon = Delmont.

Versions (11 versions, 21 occurrences )



Back to search
Contact Facebook Page