Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01543
Titre critique breton : Melinerez Pontaro
Titre critique français : La meunière de Pontaro
Titre critique anglais : The miller’s wife of Pontaro
Résumé :
A Bannalec est un beau pardon où on vole les jeunes filles. Gwillaouig le bossu est bien affligé d’avoir perdu sa douce Fantig.
-« Consolez-vous, elle est au moulin de Pontaro ». – « Meunier, ramène-moi ma douce Fantik ».
-« Je ne l’ai vue qu’une fois, coiffe blanche comme neige et corset de velours noir, qui chantait : je voudrais être meunière du jeune baron ». Quand vous me donneriez 500 écus elle restera dans le moulin du seigneur Hévin ».

Thèmes : Concurrent ou calomnies
Note :
[de La Villemarqué] : Hévin, baron de Quimerc’h, propriétaire en 1420 du moulin de Pontaro en Bannalec. Dans son cahier de collecte, ce chant est noté comme recueilli auprès de Yves Péron et Annaïg Le Breton (Nizon).

Versions (5 versions, 20 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook