Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01550
Titre critique breton : Droukrañs al laourez nac’het
Titre critique français : La vengeance de la lépreuse repoussée
Titre critique anglais : Revenge of the rejected leper
Résumé :
Sur un jeune paysan si beau que lorsqu’il passe le dimanche pour aller à la messe, ses cheveux blonds flottant sur les épaules, on entend plus d’une jolie fille soupirer.
Marie et le jeune paysan sont épris l’un de l’autre mais, par malheur, elle a la lèpre et quand elle parle au père du garçon de leur projet de mariage, celui-ci répond, railleur : – « Sans vous fâcher, la belle, vous n’aurez point mon fils, ni vous, ni aucune fille de lépreux ».
De dépit, elle se fend le doigt, et avec son sang donne la lèpre à quatorze personnes de la famille qui l’a repoussée, et son jeune amoureux en meurt.

Thèmes : Épidémies, famines ; La maladie ou la mort

Versions (1 version, 1 occurrence )

Renvois

  • Ar c’hoant dimeziñ gant ur gakouzez (Yannig Kokard) (ref. M-01143)
    Note : Ce résumé est celui de la chanson communiquée par Prosper Proux à Francisque Michel. Il semble être une variante de M-01143 - Ar c’hoant dimeziñ gant ur gakouzez (Yannig Kokard) mais, faute de texte d’origine, il est difficile d’en juger.


Retour à la recherche
Contact Page Facebook