Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues, manuscrits, disques, cassettes, CDs
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-02628
Titre critique breton : A-enep rimoù Laorañs Ar Merer diwar-benn iliz Plouared
Titre critique français : Critique du poème de Laurent Le Mérer sur l’église de Plouaret
Titre critique anglais : Review of Laurent Le Mérer's poem on the church of Plouaret
Résumé :
Laurencet ar Merer (Laurent le Merer), tisserand natif de Plounévez, pot de chambre de la contrée, prétend avoir un bel esprit et pense chanter d’une voix magnifique mais il est sot et braille comme un âne. Il commence le 14 janvier à prêcher en l’église de Plouaret, pourquoi moi, tailleur, ne pourrais-je pas en faire autant en montrant que le dé à coudre est supérieur à la navette.
Laurent Le Merer a critiqué à tort la nouvelle église. Personne ne pensait qu’elle resterait vide. Après l’avoir construite la nouvelle église, il faut la meubler.
Avec un peu d’argent on est aussi membre de l’église que Louis-Philippe
Il n’y a jamais eu autant d’ordre dans l’église de Plouaret.
Pipi Morvan (le riche) et Yann Pi (le pauvre) sont égaux devant Dieu et la loi.
Alan Vras est un trésorier émérite.
Laurent, laisse tomber les rimes !

Thèmes : Moqueries diverses ; Chansons lettrées sans auteur connu
Note :
Composition de l’abbé Durand de Plouaret. Chanson communiquée à Lédan en décembre 1839.

Études

Versions (1 version, 2 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook