Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues, manuscrits, disques, cassettes, CDs
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-02630
Titre critique breton : A-enep rimoù Laorañs Ar Merer ha tud Plounevez-Moedeg (2)
Titre critique français : Critique des poèmes de Laurent Le Mérer et des habitants de Plounévez-Moëdec (2)
Titre critique anglais : Criticism of the poems of Laurent Le Mérer and the inhabitants of Plounévez-Moëdec (2)
Résumé :
Bonne année, Laurent, de la part du tailleur.
Sois tranquille tu n’iras pas sur l’échafaud, sauf si on guillotine tous les imbéciles.
Au lieu de la prison tu seras peut-être envoyé comme sacristain à Plougras ou Plouaret, une bien agréable nouvelle pour moi, la fabrique et surtout le curé.
Tu connais la vilaine paroisse de Plounévez puisque tu y as vu le jour le 28 décembre.
C’est un pot de chambre car les dix fois que j’y suis passé j’ai vu des bagnards sur la grand-route qui peuvent apporter le choléra par les pets qu’ils laissent échapper. Cela va cesser car par ordonnance de Paris une grande voiture conduira les galériens à Brest.
Redoute plutôt Lacaille, le bourreau de Saint-Brieuc.

Thèmes : Moqueries diverses ; Chansons lettrées sans auteur connu
Note :
Composition de l’abbé Durand de Plouaret. Chanson communiquée à Lédan en décembre 1839.

Études

Versions (1 version, 2 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook