Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00123
Titre critique breton : Triwec’h kant den beuzet
Titre critique français : Mille huit cent hommes noyés
Titre critique anglais : One thousand eight hundred men drowned
Résumé :
Je ne fais que soupirer à dormir seule dans mon lit. Le pays est plein de jeunes gens, surtout à Lorient, on dit qu’il y en a 1800 à construire un bâtiment.
Une fois lancé (Il a pris le chemin de Toulon), 18 (1800) ont été tués et autant de blessés.
[Regardez, père et mère, pourquoi nourrir votre fils ? Le voilà parti soldat, alors que son frère n’est encore qu’un enfant qui ne sait pas encore travailler].

Thèmes : Batailles navales ; Naufrages, drames de la mer ; Dans les ordres, étudier, en voyage

Versions (7 versions, 10 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook