Kanaouennoù an hengoun dre gomz e brezhoneg
kavet el levrioù, kelaouennoù ha dornskridoù
Distro d’an enklask

Resisadurioù diwar-benn ar c’han

Dave : M-01142
Titl unvan e brezhoneg : Al laourez Mari Derrienig
Titl unvan e galleg : La lépreuse Marie Derrien
Titl unvan e saozneg : The leper Marie Derrien
Diverradur :
Marie Derriennic du Haut-de-la-Lande, la plus jolie fille qui soit, est atteinte d’un mal nouveau. – « Une maison de terre vous sera élevée. Vous n’aurez ni valet ni servante. Vous aurez votre ruisseau et au bout d’une baguette blanche, on vous donnera votre nourriture ».
Le vieux Derrien demandait au recteur d’élever un maison à sa fille. – « Élevez-la loin des vôtres que vous n’entendiez pas ses plaintes ».
Marie Derrienic demandait : – « Mettez trois fenêtres au midi que je vois mes parents à la procession de Saint Jean ».
Un jour, elle demandait à un berger des nouvelles : – « Rien de nouveau sinon que votre fiancé se marie demain ». – « Lui demanderez-vous de m’apporter ma part de banquet ».
Le jeune cadet à la porte de Marie demande qu’elle lui ouvre. – « Retirez-vous. Vous pourriez tomber malade avec mon haleine par le trou de la serrure ». – « Il faut que je vous vois quand même je deviendrais malade ».
Il a sauté à son cou. Ils sont morts tous deux sur place et on renversa sur eux la maison de terre afin de les ensevelir sous les décombres.

Tem : Kleñvedoù-red, kernez ; Kleñved pe marv
Notenn :
[de Luzel] : « Beg al lann » et « Hent sant Yann » donnent à penser qu’il s’agit de la commune de Ploumilliau.
Le mal nouveau est probablement la lèpre, peut-être aussi la syphilis.

Stummoù resis (8 stumm resis, 18 degouezh )

Liammoù



Distro d’an enklask
Darempred Pajenn Facebook