Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Interprète :

Référence : D-01036
Nom : HELLEQUIN (Mme PERROT)
Prénom : Anne-Marie
Variantes de nom : PERROT (née HELLEQUIN) Anne-Marie
Lieu associé : Trégonneau (Tregonev) et L-22338
Métier : Agricultrice
Notice :
TROADEG Ifig, Carnets de route, p. 27 : Anne-Marie Hellequin, Mme Perrot, était née en 1895 à Trégonneau où elle resta jusqu’à ses 15 ans avant d’aller travailler dans les fermes pour gagner sa vie. C’est Patrick Malrieu qui m’avait donné son nom : il l’avait enregistrée lui- même vers 1974 à Squiffiec ou Trégonneau où elle habitait à l’époque. J’ai rencontré Anne-Marie à deux reprises en novembre et décembre 1978. Elle était alors en soins « long séjour » à l’hôpital de Tréguier mais malgré sa fatigue et ses problèmes de santé, il ne m’avait pas fallu beaucoup la prier pour qu’elle se mette à chanter. Elle avait appris ses chansons en filant la laine avec sa grand-mère : « An daou vreur », « Ar c’hazhig bihan rouz », « Me oa manet minor », « Ar breur hag ar c’hoar », « An noz kentañ ma eured », « Paotred Plouillo », « La belle se promène », « Grav Leiñ ar Roz ». La chanson « An ugent deus a viz meurzh » était une composition de son père. Elle adorait chanter et j’ai toujours autant de plaisir à la réécouter aujourd’hui que quand je l’ai enregistrée. J’ai toujours trouvé qu’elle avait un très beau style de chant et de belles mélodies.

Liste des chants recensés pour cet interprète : (4 chants)

Titre critique breton Titre critique français Titre critique anglais


Retour à la recherche
Contact Page Facebook