Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00047
Titre critique breton : Lezobre ha morian ar roue
Titre critique français : Les Aubrays et le Maure du roi
Titre critique anglais : The Aubrays and the King’s Moor
Résumé :
Un combat a été convenu entre Koat-ar-Skinn et Les Aubrays.
Pèlerinage à Sainte-Anne de Les Aubrays pour demander soutien. Les Aubrays et son page vont au combat et en tue chacun 50. Le roi ordonne à Les Aubrays de venir le voir pour combattre contre son more sauvage.
– « Page du roi, qu’est-ce que ce maure ? ». – « Il a la magie du diable. Quand il jettera ses habits par terre, mettez les vôtres par-dessus et quand il sautera en l’air, recevez-le de votre épée ».
Ainsi fait Les Aubrays et il tue le maure. Le roi veut alors faire tuer Les Aubrays qui se sauve.
– « Si j’arrive encore à la Noëe Verte, j’ai quatre canons pour soulever les troupes du roi en l’air ».

Thèmes : Duels
Note :
Notes historiques [de Pol de Courcy et mentionnées par Luzel] : Le héros de cette ballade ne peut être que Jean de Lannion, châtelain des Aubrays en Machecoul, seigneur de Lizandre en Plouha, et de la Noë Verte (en breton Goaz-Glaz) en Lanloup.
Coatarsant (que les chanteurs ont altéré en Coat-ar-skinn), nom de son premier adversaire, est aussi celui d’un manoir en Lanmodez, paroisse voisine de Plouha et de Lanloup...
Le corps de Jean de Lannion fut déposé dans la chapelle de Kermaria-Nisquit en Plouha. Ceci est conforme avec le testament daté du 21 janvier 1651.
En 1911, un cercueil fixé par des crampons de fer au mur du transept de la chapelle laisse voir des ossements. Sur le bois, on lit « Le ceff de Lezobre ».
Depuis 1650, les dames hospitalières de Saint Augustin sont établies près de la chapelle de Sainte Anne qui, suivant la tradition, doit son origine à la piété d’un seigneur des Aubrays. Les versions du chant disent : - « Je vous élèverai un oratoire entre le Leguer et le Guindy » ou « Je vous élèverai une église sur la grande rivière de Lannion »

Études

Versions (20 versions, 49 occurrences )

Renvois Feuilles Volantes



Retour à la recherche
Contact Page Facebook