Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01002
Titre critique breton : Marv an den yaouank hag e vestrez manket
Titre critique français : La mort du jeune homme et de sa maîtresse trahie
Titre critique anglais : The death of the young man and his mistress betrayed
Résumé :
– « Mon laquais, dites-moi où est ma maîtresse ? ». – « Elle est dans le bois à attendre qu’on l’aime (la trouve) ».
– « Jeune fille, je vous prie de venir à mes noces ». – « Aux noces, je n’irai pas, mais j’irai voir la danse ». – « Si vous venez voir la danse, inutile de changer d’habit ».
Elle n’a pas accepté, trois fois d’habit elle a changé. Les gens disaient : – « Voici la fille mariée ». – « Je ne suis pas la mariée mais j’ai failli l’être ».
Quand le jeune homme la vit, il l’entraîna dans la danse. Ils n’avaient pas fait un tour ensemble qu’ils étaient morts tous les deux.
« Cessez, violons, que maintenant sonnent les cloches ».

Thèmes : Autres refus des parents ; Mariages imposés

Versions (5 versions, 8 occurrences )

Renvois

  • Laforte I B 4 - L’abandonnée aux trois robes / Coirault 3409 - La délaissée aux trois robes ou Les tristes noces


Retour à la recherche
Contact Page Facebook