Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues, manuscrits, disques, cassettes, CDs
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01069
Titre critique breton : Mari-Louiz eizh vloaz en arme gant he galant
Titre critique français : Marie-Louise huit ans à l’armée avec son galant
Titre critique anglais : Marie-Louise eight years in the army with her suitor
Résumé :
Dimanche, mon cœur se déchira en entendant le recteur lire l’ordre d’aller à l’armée. – « Ne sois pas contristée ma douce, il me faut partir. » – « Si tu es bon soldat, tu seras récompensé par le roi Bourbon. »
Trois mois plus tard, il écrit. Marie-Louise se fait faire un habit de bourgeois, va voir le capitaine et demande à être engagée. Elle passe sept ans aux côtés de son ami sans qu’il le sache. Ce n’est qu’en arrivant avec lui à la maison qu’elle dévoile son identité.
– « Bonjour, M. le recteur, nous sommes venus nous marier. » – « Je n’ai jamais vu marier deux garçons. » Marie-Louise le détrompe puis est présentée au roi. Jamais on n’avait vu une si belle fille jouant du sabre aussi bien que son capitaine.
– « Tu m’as servi de cœur, tu auras une pension de 500 écus de rente. »

Thèmes : L’amour vainqueur malgré les oppositions diverses ; À l’armée

Études

Versions (18 versions, 30 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook