Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00651
Titre critique breton : Kemener
Titre critique français : Le tailleur
Titre critique anglais : The tailor
Résumé :
Regroupement de chants divers relatifs aux tailleurs et reprenant souvent certains clichés courants à leur sujet

La chanson des tailleurs.
Voici l’histoire des tailleurs. Dans la maison de Melkahec de Bernus naquit Cornobus, mal bâti mais rusé, qui inventa le métier de tailleur.
De tous temps, les tailleurs ne sont que fripons, orgueilleux, curieux, coureurs de filles. Un tailleur n’a que chicane dans sa tête et rapine.
On ne trouve histoire plus longue et plus vilaine que la vie des tailleurs.

[Autres versions où on voit le diable emporter les tailleurs, et énumérations de noms de tailleurs et leurs défauts].
Variante de M-00421 - Ar c’hemener kouezhet er marchosi.
– « Où allez-vous coudre, bon tailleur ? ». – « Chez votre père, vous faire un bel habit pour vous marier ».
[Histoire du tailleur qui tombe dans l’écurie en marchant sur un drap tendu au-dessus de la trappe, empaqueté dans le drap et jeté dans l’étang].

Autre variante : Voir M-01629 - Ur c’hemener n’eo ket un den.
Le tailleur n’est pas un homme. Nous, paysans, aimons une nourriture solide, le tailleur aime les mets délicats.
[Suit le passage du tailleur qui s’assoit sur le côté du tapis pour éviter d’être empaqueté par le diable].

Autre variante :
Le tailleur, s’il vous rencontre, ne daigne pas vous dire bonjour.
Quand il se lève, il ne va jamais prier mais voir s’il pleut.
– « Aujourd’hui nous allons à Kernegal où il y a pension ». – « Approchez-vous, vous aurez des crêpes graissées ».
[Suit l’histoire du diable qui emporte les tailleurs dans la couverture].
Le tailleur ne mérite pas sa nourriture, ni de l’eau bénite. Il ne mérite pas d’être enterré en terre bénite.

Renvoi : Voir M-00652 - Ar c’hemener pa vo interet, M-00654 - Ar c’hemener klañv.

Autre variante :
Le tailleur n’est pas un homme mais un menteur et rien d’autre.
On a beau chercher dans les vieux livres on ne trouve aucun saint parmi les tailleurs. Saint Joseph était charpentier, Isidore laboureur, seul Lucifer peut être le patron des tailleurs.

Autre variante : voir M-00648 - Kemenerien naonek.

Thèmes : Les meuniers, les tailleurs

Versions (7 versions, 14 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook