Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00997
Titre critique breton : Boñjour, boulom, e korn an tan
Titre critique français : Bonjour bonhomme au coin du feu
Titre critique anglais : Good morning old man by the fire
Résumé :
A/
1/ – « Bonjour, bonsoir, gens de cette maison, les grands comme les petits. A vous, bonhomme au coin du feu, je vous demande votre fille ».

ou 2/ – « La première fois que j’ai choisi la mienne, c’était une veillée en Normandie. Je lui ai demandé : – « Êtes-vous mariée ? ». Elle me répondit comme une fille bien : – « Je suis orpheline, demandez-moi à mon tuteur ».

commun/ – « Elle dort dans sa chambre et dit qu’elle ne se lèvera que quand sonneront les cloches de La Trinité. Quand le soleil frappera le seuil, on la verra lacer ses souliers pour aller aux fêtes et aux pardons ».

B/
La première fois que je choisis fiancée, ce fut dans une veillée à Keralbri. Je lui demande – « Êtes-vous mariée ? ». – « Je n’ai pas de fiancé, mes parents sont morts, demandez à mon tuteur ».
– « Bonjour dans cette maison, aux vieux comme aux jeunes. Vieillard au coin du feu, je vous demande votre fille ». – « Elle dort dans sa chambre et ne se lèvera que lorsque le soleil paraîtra au sommet des arbres pour étaler ses rubans et friser ses dentelles ».
– « Gardez votre fille. Si je me marie, ce ne sera pas à une jeune fille qui ne sait que dormir, mais à une femme habituée au travail qui saura faire la soupe et diriger mon ménage ».

Thèmes : Fantaisie/décision de la jeune fille, métamorphoses ; Refus du garçon

Versions (9 versions, 12 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook