Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00083
Titre critique breton : Mab ar c’hloc’her a Velran hag an tennaj
Titre critique français : Le fils du sonneur de cloches de Melrand
Titre critique anglais : The son of the bell ringer of Melrand
Résumé :
Le fils du sonneur de cloches de Melrand, un beau gars vaillant et gai. Ses cheveux blonds frisés sur les épaules n’ont jamais été coupés.
Mais cette année, il faut qu’il devienne soldat. Le recteur de Melrand l’a nommé au prône.
– « Si je reviens à Melrand, son sang ou le mien coulera. Et s’il est mort et enterré, j’irai au cimetière, je le saluerai et de mon épée, je le transpercerai ».

Thèmes : Contestations armées, révoltes, émeutes ; Départs à l’armée et tirage au sort
Note :
[de l’abbé Cadic] : Isidore Le Dévéhat est né en 1810 à Melrand. Il exerça le métier de scieur de long.
Il était d’usage de lire le nom des conscrits au prône de la grand’messe et Isidore rendit le recteur coupable de son départ à l’armée. Mais au lieu de se soumettre, Le Dévéhat préféra mener la vie de réfractaire.

Versions (7 versions, 13 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook