Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00337
Titre critique breton : An intañvez hep bara evit he bugale
Titre critique français : La veuve sans pain pour ses enfants
Titre critique anglais : The widow without bread for her children
Résumé :
A Hennebont il y a une église appelée le Paradis, qui fait de grands miracles.
Une veuve y était fidèle et la Vierge la consolait. – « J’ai neuf enfants et rien pour les nourrir. Il me faudra tuer le plus âgé pour soulager le plus jeune ».
– « Pauvre veuve, ne le tuez pas. Le pain ne vous manquera pas. Retournez chez vous, vous en trouverez. Faites-le goûter aux meuniers du quartier, ils le feront connaître aux quatre coins du monde ».

Thèmes : Miracles, apparitions

Versions (8 versions, 12 occurrences )

Renvois

  • An div c’hoar (ref. M-00327)
    Note : Motif : « La femme qui tue ses enfants qu’elle ne peut pas nourrir. La Vierge arrête son geste. »
  • An aotrou hag an intañvez baour (ref. M-00342)
    Note : Motif : « La femme qui tue ses enfants qu’elle ne peut pas nourrir. La Vierge arrête son geste. »

Renvois Feuilles Volantes

  • Intañvez Tonkedeg (Réf. C-02737)
    Note : Thème similaire : La mère qui ne peut nourrir ses enfants envisage de les tuer


Retour à la recherche
Contact Page Facebook